Rallye des Cathédrales 2022
Rallye des Cathédrales 2022

Rallye des Cathédrales 2022

1300,00

Inscriptions pour le Rallye des Cathedrales 2022

Catégorie :

Description

5 Rue de la Monnaie

18000 BOURGES

Tel : 06 76 70 34 21

ttp.organisation@wanadoo.fr www.ttp-org.fr

RALLYE INTERNATIONAL DES CATHEDRALES 2022

1 – 2 – 3 – 4 Septembre 2022

—-

En route vers le Perigord !

Si les Cathédrales restent les sites les plus prestigieux de notre patrimoine et que le Rallye des Cathédrales a su mettre en valeur leurs splendeurs par ses villes de départ, il reste encore en France des endroits encore inconnus de beaucoup d’entre vous, et nous vous proposons pour l’année 2022 de vous emmener découvrir le Périgord. C’est l’une des régions les plus riches de France après Paris, pour le nombre de monuments historiques qui attirent les visiteurs du monde entier.

Pour cette année 2021 il y aura 3 départs des Cathédrales de : Bourges, Clermont-Ferrand et Bordeaux.

Jeudi 1 Septembre 2022 ETAPE 1 :

Après un départ de jeudi matin, les participants se regrouperont pour la pause déjeuner dans la région de Limoges.

Le château de Losmonerie fut érigé en 1540 par Jean Chantais, élu pour le Roi, dans l’esprit d’une maison Renaissance à la campagne (tour, escalier, galerie, chapelle). Au siècle suivant, Jean de Lubersac constitue l’ensemble de la cour et enrichit l’intérieur de nombreux décors picturaux. Au XVIIIe siècle, des officiers du Bureau des Finances de Limoges, les Texandier de Losmonerie, apportent à l’intérieur le raffinement du XVIIIe s. (tapisserie et mobilier classés Monuments Historiques).

Trois jardins s’agencent autour du château de Losmonerie:

  • un jardin formel et fleuri autour des bâtiments historiques
  • un jardin gourmand avec la plus grande collection française de framboises avec plus de 100 variétés à déguster en se promenant
  • un jardin sauvage, un site exceptionnel sur les bords de Vienne avec sa cabane en osier (réalisée par Emmanuel Puybonnieux)

Pour l’après-midi, cette étape du Jeudi 1 Septembre 2022,  permettra de rejoindre ROCAMADOUR.

L’hôtel du château, à Rocamadour vous offre tout le confort moderne, la tranquillité, la facilité d’accès et de stationnement.

Vous bénéficierez de la piscine chauffée, du tennis, du parking privé et d’un grand parc de 3 ha vous assurant le calme.

Le restaurant gastronomique traditionnel vous propose un service en sous-bois à la belle saison.

L’Hôtel est situé sur la hauteur de Rocamadour, à proximité du Château et du chemin de Croix ou des ascenseurs, vous permettant de rejoindre les sanctuaires. Le restaurant propose une cuisine régionale et gastronomique.

Vendredi 2 Septembre 2022 ETAPE 3 : 113 km + 150 km

09h00 Départ de l’hôtel à pied pour une visite guidée du village de Rocamadour Vous entrez dans la cité par la porte du Figuier avant de suivre la rue de la Couronnerie : l’unique rue de Rocamadour, très animée avec ses boutiques et ses restaurants. Vous parvenez ensuite devant un escalier monumental (233 marches !) qui vous amène au parvis où se pressent sous la roche 8 églises et chapelles.

À voir absolument : la chapelle Notre-Dame. Vous y découvrirez la Vierge Noire, frêle silhouette de bois. Enfin, dominant les sanctuaires et le village, le Château dont les remparts se visitent, offre un panorama vertigineux sur la cité.

10h30 Départ en voiture pour Sarlat et la vallée de la Dordogne, 89 km Pour la pause déjeuner le Château de BIRON vous ouvre ses portes pour vous accueillir. En sortant de la forêt, soudain, on remarque, perché sur une butte, capitaine et mercenaire espagnol au

massif, dominateur, royal, le château de Biron. La vue s’y étend à l’infini au-dessus des bois, des monts du Limousin aux Pyrénées Le château de Biron, situé dans la vallée de la Lède, dans le

Périgord pourpre, fut fondé au XII siècle. Il fut le siège d’une des plus anciennes baronnies du Périgord avec les châteaux de Beynac, de Bourdeilles et de Mareuil.

En 1211, Il est pris par les Albigeois qui le donnent à Martin Algai, service du roi d’Angleterre qui passe ensuite au service de Simon IV de Montfort comte de Leicester, principal chef de la croisade contre les Albigeois. A la suite de la trahison de Martin Algai qui passe au service du comte de Toulouse, Simon de Montfort s’empare du château, fait prendre Martin Algai et confie le château à Arnaud de Montagu.

En 1222, le château est vendu par le roi Henri VIII à Henri de Gontaut

Pris et saccagé par les Anglais aux XIVe et XVe siècles, le château reste la propriété de la famille de Gontaut- Biron jusqu’en 1939. Il est ensuite acheté par la famille Copper-Royer.

En 1978, le département de la Dordogne achète une demeure en mauvais état et entreprend de la restaurer.

En 1980, l’association les amis du château de Biron et Béatrice Gonzalez de Andia, descendante de la famille de Gontaut-Biron, obtiennent du Ministère de la Culture, les crédits nécessaires pour procéder aux réparations les plus urgentes du château.

En 2012 ont commencé des travaux de rénovation de la charpente de l’aile des Maréchaux, prévus pour une durée de deux ans et un coût de 2,3 millions d’euros.

Après la pause déjeuner départ vers Padirac

Le Gouffre de Padirac est une cavité naturelle monumentale située à 11km à vol d’oiseau (17km en voiture) de Rocamadour. C’est, parmi les grottes et les gouffres le plus emblématique et le 1er site souterrain de France. L’orifice fait 35 mètres de

diamètre et le gouffre plonge à 75 mètres de la surface du causse. Au fond, à 103 mètres sous terre, coule la rivière de Padirac qui s’écoule dans un réseau de galeries de plus de 40km !

Un peu plus d’1 km de galeries est ouvert au public. Le parcours

un batelier. La visite permet de découvrir successivement la Grande Pendeloque, stalactite de plus de 60 mètres de long, suspendue au-dessus du Lac de la Pluie, le Lac des Gours (succession de barrages naturels) et la Salle du Grand Dôme, 94 mètres sous plafond !!!

puis retour à ROCAMADOUR à l’hotel du Château.. Nuit à l’hotel. Vous pourrez profiter de la piscine avant le diner sous les oliviers.

Samedi 3 Septembre 2022 Etape 3 179 km + 147 km

Départ vers l’Ouest pour rejoindre Castelnau l Chapelle

et le Château des Milandes, demeure de Joséphine BAKER. Architecture néogothique, meubles d’époque , armoiries et vitraux remarquables.

Pause déjeuner au restaurant du château ; Le Jardin des Milandes

L’après-midi nous emmènera au château de Hautefort, ou les jardins suspendus sont l’œuvre de plusieurs générations d’une même famille, propriétaire du domaine depuis 1692.

Le premier propriétaire des lieux est Guy de Lastours aux environs de l’an mille. Gouffier de Lastours, un de ses descendants, est semble-t-il l’un des trente chevaliers qui entrèrent en 1099 dans Jérusalem aux côtés de Godefroy de Bouillon.

Changement d’époque et évolutions des modes, la forteresse se transforme progressivement en demeure de plaisance. Le château connaît sa période la plus fastueuse au 17ème siècle. François de Hautefort et son petit- fils Jacques-François travailleront successivement avec deux architectes étrangers au Périgord : un lorrain, Nicolas Rambourg, puis un parisien, Jacques Maigret. Le château abandonne alors progressivement ses fonctions défensives pour devenir un château « à la moderne », composé d’un corps de logis et de deux ailes

en retour d’équerre, ponctuées de deux tours circulaires.

Par son classicisme, Hautefort ressemble plus à un château de la Loire qu’aux châteaux forts de la région. Son imposante et majestueuse silhouette n’est que le reflet du rang et la puissance des seigneurs de Hautefort.

Jacques-François fut en effet nommé premier écuyer de la reine Anne d’Autriche en 1656, puis conseiller du roi. Il devint l’un des principaux fournisseurs des armées de Louis XIV. Sa sœur, Marie de Hautefort, fut accueillie très jeune à la cour, avant de devenir la favorite du roi Louis XIII.

Pendant la Révolution, la famille de Hautefort n’émigre pas.

Le château, utilisé comme « prison pour suspects » de 1793 à 1795, est sauvé de toute destruction.

La famille demeure propriétaire des lieux jusqu’à la fin du 19ème siècle. La veuve du dernier propriétaire descendant de la famille de Hautefort, le comte Maxence de Damas, vend le château en 1890 à un riche industriel, Bertrand Artigues.

Après son décès en 1908 sans postérité, le château connaît une période de déclin vers la vétusté, culminant en 1925 quand des marchands de bien l’acquièrent, le dépouillent et le laissent à l’abandon, manquant de peu de le faire disparaître pour toujours.

puis retour à ROCAMADOUR à l’hotel du Château..

Vous pourrez profiter de la piscine avant le diner sous les oliviers. Nuit à l’hotel.

Dimanche 4 Septembre 2022

Et pour terminer retour dans la Corrèze, cette 27ème édition du Rallye des Cathédrales, le Château du Repaire Vigeois, nous attends pour la finale du rallye.

Le château du Repaire est un édifice datant du 17e siècle niché dans un écrin de verdure en plein cœur de la Corrèze Il est situé plus exactement à Vigeois, à 45min de Limoges, 30 min de Brive-La-Gaillarde et 1h de Périgueux.

Le château a été bâti au 17e siècle, puis agrandi et remanié au 19e siècle. Presque tous les artisans étaient originaires de Limoges. Parmi ses trésors, on peut admirer son jardin paysager à l’anglaise, montré à l’exposition universelle de 1900. Mais aussi ses vitraux créés par Chigot, et des peintures de Jean Teillet.

Déjeuner de clôture et remise des récompenses au château du Repaire Vigeois

 

 

 

 

 

 

Jean Pierre ARMANDET

 

Merci de télécharger le bulletin d’inscription, de le compléter, et de nous le renvoyer : Bulletin d’inscription